Impression et LDAP

IMPRESSION. 

Les fonctions d'impression Ă©taient prises en charge par un logiciel dĂ©jĂ  ancien (TurboPrint) j'ai dĂ©cidĂ© de passer Ă  CUPS comme pour mes autres machines. 
J'ai donc chargĂ© le paquet cups et configurĂ© (http://localhost:631 pour accĂ©der Ă  la partie administration de CUPS) ma brave imprimante HP950C parfaitement reconnue en standard par le logiciel, il suffit de choisir le fabricant et le modĂšle dans la liste proposĂ©e. Le test d'impression est probant, cela fonctionne parfaitement. 
Il faut ensuite modifier le paramétrage des autres machines du réseau pour laisser tomber le vieux serveur.

  • Machines Linux :

Passage par http://localhost:631 puis l'onglet administration qui nous propoe le sympathique bouton "Find new printer" sur lequel je m'empresse d'appuyer, la suite est Ă  peu prĂšs "idiot proof" et l'imprimante est configurĂ©e dans la foulĂ©e. 
Le test est parfait, les couleurs sont impeccables, la vitesse bien meilleure qu'avant ...

  • Machines Windows (beurk)

Ici afin de simplifier les choses, il faut d'abord avoir configurĂ© SAMBA sur le serveur d'impression en y mettant la bonne configuration d'impression dans le fichier "/ec/samba/smb.conf" (pour Debian) : 

# CUPS printing.  See also the cupsaddsmb(8) manpage in the 
# cupsys-client package. 
   printing = cups 
   printcap name = cups 

Lorsque ceci est fait un petit restart de samba permettra de "voir" l'imprimante sur les machins Windows pour les configurer Ă  la sauce Microsoft. 

ANNUAIRE LDAP. 

Zimbra possĂšde son propre annuaire LDAP mais je n'ai pas voulu prendre le risque d'intĂ©grer mon annuaire dans celui de ZIMBRA. 
Openldap fonctionne par dĂ©faut sur le port 389 (en non sĂ©curisĂ©) et 636 (sĂ©curisĂ©), il faut forcer mon annuaire Ă  utiliser d'autres ports. 
Cela se rĂ©alise facilement (merci Debian) par un petit ajout dans le fichier "/etc/default/slapd"  : 

# slapd normally serves ldap only on all TCP-ports 389. slapd can also 
# service requests on TCP-port 636 (ldaps) and requests via unix 
# sockets. 
# Example usage: 
# SLAPD_SERVICES="ldap://127.0.0.1:389/ ldaps:/// ldapi:///" 
SLAPD_SERVICES="ldap://192.168.1.11:489 ldaps://192.168.1.11:736 " 

Un petit coup de "/etc/init.d/slapd start" et c'est OK, mon slapd Ă©coute sur le port 489 : 
lsof -Pn | grep 489 
hald       2732  haldaemon  mem       REG        9,0    548929      28524 /usr/share/misc/pci.ids 
slapd      4452   openldap    8u     IPv4    1645675                  TCP 192.168.1.11:489 (LISTEN) 

Il suffir ensuite de "recharger" une sauvegarde au format "ldif" rĂ©alisĂ©e sur l'ancien serveur : 
/usr/sbin/slapcat -b "dc=chezmoi,dc=org"  -l 'DumpLDAP.ldif' 

de transfĂ©rer ce fichier sur le nouveau serveur, de stopper le service "slapd" et de lancer la commande : 

slapadd -f /etc/ldap/slapd.conf -l DumpLDAP.ldif 

Ensuite un redĂ©marrage du service "slapd" permet de rĂ©cupĂ©rer un accĂšs "normal" Ă  tutes mes adresses stockĂ©es depuis les clients mail en modifiant le serveur de rĂ©fĂ©rence et le port.